Revenir au site

L’initiative Distro reprend du service en 2020 !

Distro : ‘retour’, en Breton

Le projet Distro, signifiant ‘Retour’ en Breton trouve son origine dans la rencontre d’Olivier Lallemand, gérant de la Brasserie du Bout du monde et de Patrick Créac’h, alors gérant de la Scic Kejal, coopérative visant à défendre une économie solidaire au quotidien.

Avec près d’une centaine de brasseurs, autant de producteurs de cidre et d’autres boissons (jus de pomme, eaux de source) Patrick Créac’h est convaincu que le territoire breton se prête idéalement à une réutilisation des bouteilles de verre. Il propose alors de mener une étude de faisabilité d’une filière de réemploi de contenant en verre. Une association, créée par Olivier Lallemand et portée par un collectif de brasseurs et de cidriers, sort ainsi de terre le 16 septembre 2015 pour répondre à cet appel. L’étude sera réalisée en 2016-2017. Soutenus par la CRESS de Bretagne, l’association les Genêts d’or, le réseau Breizpack, des adhérents du réseau Biocoop l’enjeu des producteurs était de créer une filière régionale qui soit performante économiquement mais aussi exemplaire au niveau environnemental et utile socialement. Cependant, faute de temps, de moyens humain et financier, l’association a malheureusement été dissoute en 2019 et a confié ses droits à l’association nantaise Bout’ à Bout’.

Portée, dans un premier temps, par l’association Bout à Bout, qui développe la consigne en pays de Loire, une équipe dédiée se met au travail !

Une filière régionale solidaire et viable de réemploi des contenants en verre en Bretagne

Distro se positionne comme un opérateur de filière dont la finalité est de construire un réseau régional solidaire et viable de réemploi des contenants en verre en Bretagne. Notre objectif est de fédérer les acteurs qui souhaitent s’impliquer dans la consigne et de leur proposer des solutions mutualisées sur les différentes étapes de la chaîne (collecte, tri, lavage, stockage…) dans le respect et la complémentarité des initiatives existantes. Dans cette logique, les outils créés seront accessibles à tous. Notre démarche est fondée sur trois valeurs principales que sont la pertinence écologique, le développement territorial et social de la région et l’intérêt collectif de tous les participants. Grâce à l’étude des gisements et des expériences de lavage déjà présentes sur le territoire, nous proposerons un modèle de filière qui puisse s’adapter aux besoins réels des producteurs et répondre au mieux aux exigences environnementales de réduction des déchets et des émissions de gaz à effet de serre. Nous nous attacherons, de même, à définir une structure juridique cohérente avec l’engagement souhaité des acteurs et fondée sur un ancrage territorial fort.

Les étapes

  1. Nous remobilisons les acteurs pour récolter les données nécessaires à une étude logistique, recueillir leurs avis et conseils et préciser leurs conditions et motivations d’engagement
  2. Nous déterminons un schéma directeur logistique et des scenarii de développement
  3. Nous définissons notre modèle de gouvernance et la structuration juridique de la filière
  4. Nous relançons les collectes
Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK