• Le retour de la consigne en Bretagne

    Distro relance une filière de consigne en Bretagne pour réemployer nos contenants en verre

  • Nous défendons une filière régionale et solidaire de réemploi des contenants en verre

    Notre vocation est de développer des solutions mutualisées sur les différentes étapes de la chaîne : collecte, tri, lavage, stockage… Notre démarche se fonde sur trois valeurs principales :

    Pertinence écologique

    Le respect de l'environnement sera notre première préoccupation dans l'agencement du circuit logistique et l'implantion de l'activité de lavage.

    Développement territorial

    Les activités de collecte, tri et lavage se feront au bénéfice des territoires, et dans une logique de partenariats.

    Intérêt collectif

    Les solutions déployées bénéficieront à tous les acteurs, et leur développement sera porté collectivement pour assurer la viabilité et la pérennité des outils.

  • Les premiers producteurs engagés

    Dans notre phase de préfiguration de la filière

    Brasserie du Bout du monde

    Coat-Albret

    St-Georges

    Britt

    La Grobul' Factory

    Drao​

    Le Val de la Chèvre

    Val de Rance

    Cidres Nicol

    Brasserie Kerampont

  • Un projet soutenu par

    L'Ademe

    La région Bretagne

  • Actualités

  • Collecter et laver les contenants en verre pour leur assurer plusieurs (ré)utilisations

    Jeter nos bouteilles et bocaux dans la benne à verre ne répond plus aux enjeux écologiques actuels, nous pouvons les collecter et les laver !

  • Écologique, économique & local

    La consigne donne accès aux producteurs à des bouteilles moins chères que des bouteilles neuves. Et à chaque fois que l’on consigne une bouteille plutôt que la recycler, c’est comme si on évitait un trajet de 2,2 km en voiture !

  • La consigne est écologique

    Le système de bouteille consignée nécessite près de 4 fois moins d’énergie et 33% d’eau en moins par rapport à une bouteille recyclée. Cela permet d’éviter 80% des émissions de CO2 par rapport au recyclage.

    La consigne est économique

    Tant qu’il est réutilisé, le verre n’est pas traité comme un déchet. Il allège nos poubelles et permet à la collectivité de faire des économies. Le recyclage du verre coûte 35€/t, et son enfouissement 106€/t !

    La consigne favorise l'emploi local

    Une filière écologique de consigne valorise les circuits courts et crée des emplois que l’on ne peut pas délocaliser : les bouteilles sont collectées, lavées et reconditionnées localement.

  • Recycler c'est bien, réemployer, c'est bien mieux

    Que fait-on d’une bouteille de verre vide aujourd’hui ?

    On la met au recyclage, on la brise en mille morceaux, qu'on transporte dans des fours souvent hors de France, on chauffe le tout à 1 500°C durant 24h, puis on fait refroidir le tout...

    Pour finalement retrouver une nouvelle bouteille vide !

    Rapportons nos contenants en verre plutôt que de les jeter !

    Les plus de 30 ans s’en souviennent sûrement : quand une bouteille en verre était vide, on la rapportait à la consigne, on la lavait… et elle était prête à être réutilisée.

  • Comment ça marche ?

    1

    Rapporter

    Le consommateur rapporte au magasin ses contenants usagés. Des caisses sont mises à disposition.

    2

    Collecter

    Des transporteurs locaux collectent les caisses. Ils trient et stockent en attendant l'envoi au lavage.

    3

    Laver

    Les bouteilles sont lavées par un dispositif qui garantit leur qualité.

    4

    Réutiliser

    Les producteurs rachètent des bouteilles lavées, reconditionnées sur palette comme le neuf !

  • La liste des points de vente et de collecte est en cours de réalisation et sera disponible dès que la phase opérationnelle sera engagée.

  • Nous fédérons les acteurs qui souhaitent s’engager dans la consigne

    Intéressés ? Faîtes-nous signe

    Tous Les Articles
    ×